Confinement jour 55

84537359_2798627643548837_4000200151422468096_n

 

Nous entamons le dernier week-end avant le déconfinement, comme nous avons commencé le confinement : ensemble.

J’ai le sentiment que nous sommes sur le point de vivre une sorte d’événement intemporel. Je n’oserai pas comparer cela à la fin d’une guerre mais l’impression que cela me laisse, est celle d’une vague nostalgie mêlée à une pointe d’appréhension. 

La pluie commence à tomber, mon café a légèrement refroidit et je suis blottie là où j’ai passé les 55 derniers jours : sur mon canapé rouge. J’accueille la pluie comme une vieille amie. J’ai toujours aimé l’entendre tomber et s’écraser avec légèreté sur le sol. Cela a la capacité de me détendre, voir de m’endormir si la période est propice. J’ai hâte de la voir me tomber dessus quand je franchirais la ligne invisible se situant après les limites de mon quartier. J’ai hâte de revoir ces visages familiers trop longtemps éloignés. 

Même si je pense rester partiellement confinée après le déconfinement, nous vous inquiétez pas, je compte bien continuer cette chronique qui portera le nom de « déconfinement ». J’ai hâte de continuer à partager ces moments avec vous.

Laisser un commentaire

Damemarianne |
Peregrinationsancestrales |
Entremesdents |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Chroniquesduloqsansleloq
| Laclaquettepetitsmoyens
| ST MAURICE AUX RICHES HOMMES